STREET PHOTO ARGENTIQUE – Toulouse – SEPTEMBRE 2020

#De400a800

Quand il pleut et que la lumière est moins présente, il est difficile de s’en sortir en photo de rue avec une pellicule à 400 ISO. Pour rester sur des vitesses rapides et figer l’instant il n’y a pas 50 solutions, il faut augmenter les ISO. Les puristes appels ça, pousser une pellicule. En gros on fait ces réglages comme si on avait une pellicule à 800 ou 1600 ISO et lors du développement du film, on augmente le temps d’action du révélateur.
Cela donne des photos plus contrastées et souvent avec plus de grain.
J’ai réalisé cette série en argentique à travers les rues pluvieuses toulousaines.

Allez vous mon article sur ma démarche en photo argentique dans cette L’Argentique de A à Z
Vous pouvez également suivre mon actualité sur mon compte instagram

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 10 autres abonnés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *