STREET PHOTO – GERS – Janvier 2020 – Part 1

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 10 autres abonnés

4 Comments

  1. Bessat
    05/01/2020
    Reply

    Bonjour,
    Sympa les photos, mais comment concilier street photo en milieu rural alors qu’il n’y a pas âmes qui vivent

    • Phil
      05/01/2020
      Reply

      Bonjour;
      Tout d’abord merci pour ton retour.
      Pour te répondre avec ma perception de la pratique je ne pense pas qu’on puisse enfermer la street photo dans la photographie exclusive de personnes. J’essaye dans mes séries de les inclure un maximum. Certains photographes de rue célèbres et reconnus ne présentent même pas la présence humaine dans certains travaux.
      De mon point de vue la photo de rue est un témoignage d’une époque. Si je prends l’exemple de Notre-Dame de Paris, si personne de le n’avait prise en photo jusqu’a l’année dernière on n’aurait jamais su à quoi elle ressemblait avant l’incendie. Le monde rural manque de ce genre de retours selon moi.
      Mais malgré tout, dans la seconde partie de ce reportage j’ai inclus plus d’humains, pour équilibrer avec cette première partie, car je me doutais que ça manquerait.
      Encore merci pour ton commentaire.

  2. Alain Bessat
    05/01/2020
    Reply

    D’accord avec toi, seule les anciennes cartes postales reflétaient une vie de village, ou un lieu souvent la place du village, l’église ou le monument au morts. Les photographes prennent souvent des lieux touristiques, ou grandes métropoles. A nous le faire revivre ces lieux oublièrent, une démarche à poursuivre.

    • Phil
      05/01/2020
      Reply

      Merci Alain !
      C’est grâce à des retours comme le tiens que je continu à avancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *