La Street Photo telle que je l’aborde.

La Street Photo telle que je l’aborde.

Un peu comme une profession de foi j’aimerais partager avec vous comment j’aborde la photographie de rue. Et pourquoi suis je tant motivé à passer des heures à déambuler dehors pour ça.

Au départ

Quand j’ai commencé à ré apprendre la photographie, la street photo était un style de photo que je voulais juste tester, comme j’ai eut testé le portrait, la macro, le paysage, le sport et bien d’autres. Il s’est avéré que ce style me plaisait plus que les autres pour différentes raisons, techniques, pratiques et humaines.

Chercher son chemin

Puis après quelques années de pratiques dans cette discipline, pendant lesquelles j’ai pris de l’assurance et assis mes repères techniques de l’exercice, je me suis demandé pourquoi je faisais une fixation sur ça et pourquoi je faisais tout simplement ces photos. J’ai alors commencé à regarder les travaux de photographes plus ou moins célèbres, mais qui était au moins reconnu pour avoir un style photographique propre en photo de rue. Je cherchais à grandir et me nourrir de l’expérience de mes pères, je cherchais à savoir pourquoi j’avais cette passion dévorante et cette abnégation, en cherchant le carburant des autres photographes. Et c’est devenu une évidence. J’avais juste du mal à mettre des mots dessus.

Au final

J’avais enfin trouvé “Ma quête”, ce serait:

Le témoignage social et sociétal de mes contemporains.

J’aime prendre dans son environnement et son époque les hommes et les femmes d’aujourd’hui. J’aime les comparer à hier et les imaginer demain. Être cette petite souris qui va rapporter aux autres ce qui se passe dehors sans interférer sur ce qui se vit. De plus, humainement parlant, ça me motive plus à aller vers l’autre et à vouloir devenir une oreille en plus d’un œil, mais après la photo bien sûr…

Peut-être que ce n’est que la définition d’un “reporter” en fin de compte…

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 48 autres abonnés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.