YASHICA Electro 35 GTN – Premier bilan

Dans cet article sur l’argentique, YASHICA Electro 35 GTN Argentique — Premier bilan, je vais vous faire part de mon retour d’expérience sur cet appareil photo des années 70 avec lequel j’ai déjà réalisé plusieurs projets en ISO 400.

Préambule

Le YASHICA Electro 35 GTN est mon appareil que j’ai acquis il y a 3 mois. J’ai déjà réalisé 3x 36 poses (ISO400) dans différentes conditions de lumières et dans différents types de prises de vue. Et j’ai déjà pu définir en fonction de mon utilisation, les limites et les plus de ce boitier, voici mes conclusions.

Le choix des ISO conditionne le choix du projet.

Quand on sort du numérique avec qu’on a pris la facilité du tout auto, on oublie certaines choses. On oublie que quand on charge une pellicule de 36 poses ISO 400, on ne va pas pouvoir faire tout ce qu’on veut avec l’appareil et le rendu ne sera pas celui espéré. Je m’explique, le Yashica est un appareil à priorité ouverture, il ouvre de f/1,7 à f/22, pour une vitesse max de 1/500 (non contrôlable), donc quand on charge une pellicule ISO 400 à l’intérieur on peut obtenir des photos bien exposées dans les situations allant de « intérieur bien éclairé » à « plein soleil ».

Si le soleil est trop fort le résultat est sur exposé, si la lumière est trop faible (< 1/30) on est sous-exposé. Sauf si on à un pied bien sur.

400 ISO — Photo de rue — comme un poisson dans l’eau

Pour le moment je pense que c’est la meilleure utilisation pour cet appareil à 400 ISO. En même temps je l’ai pris pour cette utilisation au départ et je ne suis vraiment pas dessus. La visée télématique, l’utilisation du zone focusing.

sans post traitement
Avec post traitement

Par contre, c’est logique, si on veut à f/1,7 faire de beaux flous d’arrière-plans à 400 ISO, il faut sortir un jour de grisaille.

400 ISO — Paysages — passer votre chemin

Aie aie aie. Bon déjà scanner ces petites pellicules 24×36 c’est pas top niveau détails… Mais pour des paysages, c’est la catastrophe !

sans post traitement
Avec post traitement

Il y a beaucoup de grain et impossible d’aller chercher des détails en post traitement. Pour avoir fait plusieurs essais, soit en plein soleil, je suis toujours déçu des résultats jusque là. Encore une fois, pour le ciel. Pour le reste il faut avouer que je ne trouve pas d’intérêt à utiliser cet appareil pour l’exercice.

400 ISO — Intérieurs — mi-figue, mi-raisin

Au premier abord j’ai été déçu. Trop sombre. Puis on joue sur les clairs obscurs.

sans post traitement

Avec post traitement

Oubliez la possibilité de faire des photos exposées normalement si vous êtes en intérieur sombre à 400 ISO. Par contre si vous voulez jouer sur des rayons de lumière ou des clairs obscurs, vous allez vous amuser.

Mes conclusions et leurs conséquences

Une chose est sure, je ne vais plus prendre mon Yashica Electo35 pour aller faire des photos de paysages. Je ne dis pas que c’est impossible de faire des photos de paysages avec, mais étant donné que j’ai le choix, je m’abstiendrais.

Pour ce qui est des photos de rue et des photos en intérieur, il faudra que je reste attentif à la lumière ambiante. Mais malgré toutes ces pseudo contraintes, rien de grave, si je fais de la photo argentique c’est pour apprendre et pour ce rendu « so vintage »

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 10 autres abonnés

6 Comments

  1. Franck
    29/10/2018
    Reply

    Bonsoir
    Je ne comprends pas pourquoi vous dîtes ne pas arriver à avoir des résultats corrects en paysage avec un électro 35, allez sur Flickr et vous verrez des milliers de belles photos de paysage faîtes avec cet appareil… Si le rendu vous parait moche, pourquoi ne pas utiliser des filtres de couleur pour le n&b?
    Cordialement

    • Phil
      30/10/2018
      Reply

      Bonjour Franck,
      Lorsque j’ai écrit cet article j’ai fait mon retour d’expérience personnelle, il n’engage que moi et ce que j’ai réussi à faire avec cet appareil. Avec le recul je me dis que le choix de la pellicule et la qualité du développement sont pour beaucoup dans la déception du rendu final, plus que l’appareil en lui même. Néanmoins dans un processus de développement via un scanner, le format 24×36 n’est pas confortable pour moi. Je fais toujours quelques paysages en argentique mais avec du moyen format maintenant.
      Cordialement

  2. Franck
    30/10/2018
    Reply

    Bonjour Phil
    Pour ma part en photos de paysage, j’ai toujours utilisé principalement du 50 ou du 100, mais en couleur avec un filtre polarisant et en n&b avec des filtres de couleur(jaune, vert, orange ou rouge selon les effets recherchés…) D’ailleurs, un filtre jaune est toujours fixé à demeure sur mon objectif, en n&b, je trouve que c’est un minimum si on veut éviter des tirages trop “plats”…
    Après, il m’est arrivé de faire des paysages avec de la T-max 400 ou de la tri-x, et je n’ai jamais été déçu(Mais toujours avec un filtre jaune au minimum sur l’objectif, je précise…)
    cordialement

    • Phil
      30/10/2018
      Reply

      Bonjour Franck,
      Ton retour est très intéressant et je t’en remercie.
      Je tâcherais de tester ce filtre jaune pour mes prochains essais de photos de paysage.
      Je ferais un retour si je suis convaincu.
      Cordialement

  3. Franck
    30/10/2018
    Reply

    Phil
    Le filtre jaune, je le laisse toujours à demeure sur l’objectif, c’est vraiment le filtre basique, un peu comme le filtre uv sur des objectifs quand on fait de la couleur…Si tu veux vraiment un effet sur des ciels nuageux, je te conseille le filtre orange, ou alors le rouge, mais tu obtiens alors un effet dramatique… Sinon, faute de mieux, un filtre polarisant peut aussi faire l’affaire pour donner du relief aux épreuves n&b….
    Amitiés

    • Phil
      30/10/2018
      Reply

      Ok. Merci pour toutes ces précisions Franck
      Bien à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *